Pour les hommes, la virilité est un costume parfois lourd à porter. Depuis l’enfance, ils doivent s’imposer comme mâle, séducteur ou héros. Autant de clichés que #Metoo aide  à déconstruire.   Dans ce film, des hommes ordinaires s’interrogent : seraient-ils, tout comme les femmes, victimes de cette virilité toxique ? Comment être un homme aujourd’hui?
Et au fait, c’est quoi un homme ? Chacun a sa réponse. Chaque homme a dû s’inventer avec cette injonction à être dur. Raphaël se souvient de la cour de récré, avec sa loi du plus fort, qui était aussi la loi du plus viril.
Hugo est de la génération porno. Il a grandi avec les images d’une sexualité violente, où les femmes soumises sont gages de virilité.
Éric a payé le prix fort de cette course au plus viril. Il a fait de la prison, et regrette maintenant d’avoir été un caïd.
Philippe lui se sent en phase avec #Metoo, mais voudrait qu’on lui laisse ses vieux films de James Bond, reflets nostalgiques d’une virilité qui ne s’embarrassait pourtant pas du consentement des femmes.   Avec ces témoignages intimes, amusés et parfois douloureux, la réalisatrice Cécile Denjean tisse un film sensible et puissant. Un film de ceux qui font bouger.

Copyright © 2018 JACQUES LUCAS, référent tantrique - Mentions légales - Plan du site - Création Defacto